Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Un remake de The Legend of Zelda : Link’s Awakening arrive sur Switch

J‘oublie souvent à quel point j’ai aimé The Legend of Zelda : Link’s Awakening. Certainement parce que c’est la version DX sur GameBoy Color à laquelle j’ai joué étant enfant, juste après Ocarina of Time et Majora’s Mask qui étaient de véritables révolutions en tous points. Pourtant avec des années de recul je réalise qu’il fait bien partie de mes favoris. Ses graphismes et sa carte découpée en petits carrés me rappelaient A Link to the Past, et son univers très coloré, simplement léger par rapport à tous les autres opus faisaient que je me sentais incroyablement bien quand j’y jouais. En brisant les frontières et en accueillant des personnages de Mario, Link’s Awakening fait voyager intérieurement. Et si Majora’s Mask est une confrontation à la mort, je suis persuadé que Link’s Awakening est une ode à la vie.

 

Une direction artistique qui divise

C’est lors d’un Nintendo Direct que l’annonce a été faite : 26 ans après sa sortie, The Legend of Zelda : Link’s Awakening aura droit à son remake sur Nintendo Switch ! Et tout comme Wind Waker à l’époque, le parti pris de sa direction artistique est très loin de faire l’unanimité.

 

 

 

 

 

Pour ma part je rejoins assez ce dernier tweet, et trouve que la version originale était déjà très mignonne. Certainement l’effet du mélange de l’univers de Mario avec celui de Zelda, mais aussi d’un monde très coloré et d’une histoire vraiment légère sur la forme, bien que consistante dans le fond.

D’ailleurs puisqu’on en parle…

 

L’histoire

Alors qu’il tente de traverser la mer sur un radeau de fortune, Link se retrouve malmené par une tempête et finit échoué sur l’île de Cocolint, désarmé. Et c’est au travers d’une aventure riche en rencontres, en exploration, en musique, en ennemis et en énigmes à résoudre qu’il finira (peut-être) par reprendre son voyage.

Fait rare : je crois que c’est le seul jeu The Legend of Zelda dans lequel la princesse Zelda, Ganon et la Triforce n’apparaissent pas !

 

Comparons les graphismes

GameXplain s’est amusé à faire un comparatif des deux versions du jeu en se basant sur le trailer. Bien qu’elle porte à débat, je trouve pourtant que la charte graphique est restée bien fidèle à l’original. S’il est certain que pour beaucoup de (jeunes ?) joueurs qui ont découvert l’univers de Zelda avec Breath of the Wild le choc a du être colossal, n’oublions pas justement que BotW a cassé tous les codes de ce qu’était The Legend of Zelda jusqu’à présent. Sans être autant « pâte à modeler », certains opus de la série se voulaient pourtant moins sérieux. Plus kawaii. Et Link’s Awakening fait bel et bien partie de ceux-là !

 

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

 

Tout ce qui manque à Breath of the Wild

Pourtant le gameplay, parfois en 2D vue du dessus, parfois en 2D horizontale, était excellent sur le jeu d’origine. Son histoire était digne de A Link to the Past ou même, osons, proche de Ocarina of Time. C’était un Zelda fort, plein d’humour, plein d’amour, plein d’aventure. Et s’il n’a pas la patte graphique de Breath of the Wild, il est pourtant riche de tout ce qui manque à ce dernier : un vrai scénario, des personnages mémorables, une sensation de progression tout du long, des musiques marquantes, et tous les autres points cités précédemment… Alors certes les plus réfractaires préfèrerons se refaire la version Gameboy. Pourquoi pas après tout ? Mais pour ma part, tout comme j’ai accueilli Pokémon Let’s Go les bras grands ouverts, j’en ferai de même avec ce remake de The Legeng of Zelda : Link’s Awakening !

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer