Bonne Année

Paysage / Photos / Voyage

Il paraît que le 31 décembre est un jour de rétrospective. L’occasion de faire le point.
Exercice très difficile pour moi qui, exposant mon quotidien sur les réseaux sociaux, tombe comme tout le monde dans un optimisme hypocrite. « La vie est belle sous le soleil des Caraïbes. »
Non.

Je viens de vivre une des années les plus éprouvantes de mon existence. Peut être la plus difficile. M’écroulant peu à peu sous le poids de tous mes échecs, avec très peu (aucune) de réussite pour m’aider à tenir encore debout.

Sur Instagram on lit des textes qui font rêver à longueur de timeline. Nous serions maîtres de notre destin disent-ils. Mais non. Nous ne sommes maîtres de rien. Tout comme il est impossible de prévoir les mouvements de l’eau dans l’océan, il est impossible de prévoir ce que nous réserve la vie. Si aujourd’hui je suis en pleine noyade, peut être que demain un courant me fera remonter à la surface. Rien n’est prévisible et rien n’est sous contrôle.
Entre remises en question et psychothérapie j’en arrive donc à cette conclusion : il n’y a rien que je puisse faire. Dans les abysses, à bout de forces d’essayer de retenir mon souffle, j’attend qu’un courant ascendant vienne à mon secours. Si j’ai de la chance.

Allez. Bonne année.

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer