Raph
Capesterre-Belle-Eau, France
Une cascade au milieu d'une très dense forêt antillaise.
Raph
Capesterre-Belle-Eau, France
9 vues · Il y a 5 mois
Le 27 janvier 2019.
J'écrivais.

Beaucoup d’entre-nous passons notre vie à vouloir gagner. Connaître des réussites. Des moments où nos semblables reconnaîtraient notre valeur.

Moi, je n’ai pas de diplômes. Pas de travail et donc pas de revenu. Très peu de biens matériel : juste mes outils de partage et mes habits. Pas de chez-moi non plus. Mon rapport aux autres est très limité. Je n’ai d’ailleurs jamais connu ce que plaire au sexe opposé pouvait faire. J’ai vécu très peu de réussites et presque uniquement des échecs. Je n’ai plus aucune ambition. Plus aucun projet. En définitive je n’ai pas grand chose, je ne suis pas grand chose et j’essaye de me contenter de cette situation qui fait ironiquement de moi un Homme presque libre.

Peut-être suis-je défaitiste. Pessimiste. Mais mon expérience m’a appris que dès les premières secondes de notre arrivée sur Terre nous ne pouvons faire que perdre. C’est dans notre inconscient : ce que nous essayons de gagner de façon boulimique durant notre vivant vient compenser notre peur de l’inévitable perte de tout. La mort.


Je ne souhaite pas me justifier de ma ligne éditoriale, mais apporter une explication : je suis en deuil de mon grand-père. Alors mes publications risquent d’être un peu plus rares et un peu plus sombres durant quelques jours. Même si je vais bien, mes pensées sont naturellement très tournées sur la vie et la mort et ça me fait du bien de les écrire 😊
EXIF
Caméra : SONY ILCE-7SM2
Objectif : Sigma 35/1.4 EX HSM
Distance focale : 35mm
Ouverture : ƒ/1.4
Temps d’exposition : 1/500
ISO : 100